© David Ignaszewski © koboy

2020

François Roux

Pour son livre : Die Summe unseres Glücks

Piper Verlag, München 2015
Titre original : Le bonheur national brut
Albin Michel, Paris 2014

Le roman de François Roux débute avec la victoire électorale historique de François Mitterand le 10 mai 1981 et se termine avec  l’élection bien moins euphorique de François Hollande 31 ans plus tard. L’auteur nous livre une analyse sociale très pointue et s’interroge sur ce qu’il reste des rêves et des idéaux que les quatre jeunes hommes chérissaient dans leur province bretonne avant de se séparer peu après avoir obtenu leur diplôme d’études secondaires. Quels sacrifices et quelles déceptions ont-ils dû accepter, tant sur le plan privé que professionnel, pour s’imposer face à une concurrence impitoyable – Rodolphe en politique, Tanguy dans les affaires, Benoît et Paul dans l’art et la culture ?

François Roux, né en 1957, est réalisateur de films publicitaires, de documentaires et de vidéo-clips. Il a également réalisé plusieurs courts métrages de fiction, sélectionnés dans de nombreux festivals, en France comme à l’étranger. Il est par ailleurs auteur et metteur en scène de théâtre : il a écrit et mis en scène Petits Meurtres en famille (2006) et est l’auteur de deux autres pièces, À bout de souffle (2007) et La Faim du loup (2010). Son premier roman, La Mélancolie des loups, a été publié en 2010 aux Éditions Léo Scheer. Outre Le bonheur national brut, il a également les romans Tout ce dont on rêvait (Albin Michel, 2017) et Fracking (Albin Michel, 2018).